Anita

Il le lui avait donné, gracieusement offert. L’indicible. Le non-divulgable, non pas. Pas parce qu’on ne pouvait rien dire, mais parce qu’aucun mot ne saurait le dire, ni avec justesse, ni avec harmonie… avec L’harmonie.

Peut-être, lui faudrait-il les inventer, ces mots, pour lui qui en avait de si beaux.

Elle se rappelait, y pensait longuement avec la voix rocailleuse de la Moreau pour compagnie. Elle vivait son Indochine dans la langueur opiacée de ceux qui ne craignent ni le temps, ni les effets mortifères de celui-ci.

Il lui était simplement inéluctable.

Elle se rappelait.

Elle se rappelait la torpeur odorante, et à présent sa mémoire embrumée choisissait de la mêler à la mélodie d’un jazz endormi où chaque note aurait été appuyée, modelée avec ce qu’il y a d’infini dans l’amour, tendrement sculptée pour résonner à la façon d’un instant sans lieu, ni dimensions.

Comme il était aisé alors, pour elle de se sentir en paix dans le molletonné de son affection… et tout à la fois, habitée, révélée dans son agitation nouvelle, lorsqu’il l’enveloppait dans la soie raffinée des mot dont cette bouche timide avait le secret.

Dans ce discret langage dont il l’entretenait patiemment, avec assurance, elle croyait bien souvent fondre et renaître.

Aux troubles espoirs des lueurs du petit matin se succédaient les unes aux autres les heures curieuses et gourmandes qu’il prenait soin de lui dissimuler… Parce qu’alors, des premiers pépiements de promesses câlines aux chuchotis des mélopées nocturnes, se dévorait l’opéra de leurs fantasques enchainements.

Comme elles dansaient ! Les ballerines longilignes de ce ballet de lettres. Rondes jambes pour petits entrechats. Entre toi et moi, de moi à toi

Make your voice heard

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s