Et des bombes pètent…

Je m’étais promis de ne plus me laisser distraire par les réseaux sociaux… c’est raté !

Comme d’habitude, que du réjouissant, le 49-3, Denis Baupin, la mort télévisée de Canal +, les frasques d’Henry de Lesquen, le hijab puisque c’est le plus gros problème français depuis l’amiante et puis certainement des bouffonneries du FN et de Nadine quelque part en musique de fond. Tout ça pour te dire cher lecteur que ça pue drôlement en France en ce moment.

Non, crois-moi, il n’y aucune analyse à venir dans cet article. Je n’ai ni la force, ni la foi, ni même la volonté d’analyser quoi que ce soit et de faire la morale à qui que ce soit… pour ce à quoi ça sert de toute façon.

Bref, la politique qui pourtant était quelque chose qui me passionnait, me dégoûte chaque jour un peu plus. Comprends bien ami lecteur, j’ai été élevée par une famille sinon politiquement engagée ou militante, mais en tout cas aux idées claires. Il était hors de question de ne pas avoir une conscience politique et de ne pas se servir de la voix que la démocratie nous a gracieusement donnée… bon donner c’est un bien grand mot. Je rappelle que l’on a du se battre pour ça, mais ce n’est pas la question du jour.

Cela fait maintenant 10 ans que je suis en capacité de voter. 10 ans que je suis avec attention les débats, les idées, les projets de loi, etc. même si je ne suis encartée nulle part. Appartenir à un parti n’a aucun sens pour moi, ce sont les idées qui priment.

Voilà. Bien 10 ans d’une bulle bien mignonne qu’il a fallu finir par éclater parce que ça commençait à sentir le rance tellement la politique me fait vomir.

Je l’avoue, je voue une haine farouche à Nicolas Sarkozy et ses idées nauséabondes. Je n’oublierai rien de son quinquennat et des tensions religieuses et raciales qu’il a participé à nourrir. Mais, ce que je ressens pour le gouvernement au pouvoir à l’heure actuelle ? J’ai passé, je crois, le stade de la haine et du mépris.

Et je suis lasse de ces gens qui sont complètement déconnectés du réel, dont les ambitions personnelles priment sur les intérêts nationaux… lasse de voir ces gens prendre des décisions qui mettent en péril des vies, des familles, l’avenir même du pays qui est le nôtre et pour quoi en fait ? Plus de sous ? Plus de pouvoir ? C’est quoi le but au fond ? Non mais la question est sincère, que quelqu’un m’aide à comprendre, parce que ça m’échappe.

Non, il n’y a toujours ni analyse, ni message profond à ce texte cher lecteur. Je suis juste profondément attristée. Est-ce que c’est ça devenir adulte ? Perdre ses illusions et ses idéaux et passer à autre chose parce qu’il faut bien manger ?

La mascarade de démocratie que l’on nous sert est affligeante. Quand je pense à Valls et son coeur brisé de “devoir” faire usage du 49-3 pour le bien du peuple… Je ne pensais pas pouvoir avoir nausée plus violente.

Je sais qu’il est aisé de parler / d’écrire quand soi-même on vit à l’étranger, mais est-ce que ma voix a moins de valeur pour autant ? Qu’importe. Il me fallait le dire, le marquer, que cet écrit reste une trace dans cette bibliothèque mondiale qu’est internet.

Je vous laisserai avec ceci:

“Y a comme une odeur de gaz sur les Champs Elysées…”— Né ici, Doc Gynéco

Make your voice heard

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s