Qu’entends-tu

Lorsque tu écoutes le larsen

Des micros silencieux ?

Est-ce qu’ils te touchent encore

Les sifflements des averses

de mortier ?

Dans son écrin de fumée

As-tu demandé à Omran

Ce qui peuple ses nuits ?

Fille de Laodicus

A quelle impasse t’a-t-on perdue ?

Dans l’obscurité, cela t’a-t-il rassurée

de serrer le doigt de Sam ?

Dans une parade d’os broyés

Qui s’échine encore quand

Laika mène les derniers kalbs de Sham ?

Et j’entends

J’entends au loin battre le fer

De la Justice au sabre vert

Mais j’entends leurs voix

Celle de Salah

Celle de Lina

Celle de Bilal

J’entends ce que pulvérise le coeur des capitales

NUe derrière l’unique écran de fumée

Alep la Lépreuse est tombée

Pieds d’argile gangrenée

Dans la poussière d’une clameur étouffée

Alep la Lépreuse est tombée

Make your voice heard

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s